Défis de taille ! Luzia, Cirque du Soleil

Une des spécificités des éléments scéniques utilisés lors de tournées est qu’ils doivent nécessairement pouvoir se démonter pour satisfaire aux exigences des différents modes de transport utilisés.

Ainsi, pour un spectacle continental, on veillera à ce que le décor puisse rentrer dans des remorques ou dans des containers. Pour un spectacle qui fera le tour du monde, on s’assurera qu’il puisse être chargé dans un avion par exemple. C’est ainsi que des éléments de décor qui semblent extrêmement simples relèvent en fait d’une certaine complexité.

Dans le nouveau spectacle du Cirque du Soleil, Luzia, le disque lumineux, se trouve être un assemblage démontable de plus de 63 morceaux ! Vingt-sept d’entre eux forment une structure rigide et 36 sont des éléments décoratifs qui viennent se fixer sur la structure.

Luzia - Cirque du Soleil

Luzia – Cirque du Soleil – Crédit Cirque du Soleil

Balançoire russe - Crédit Cirque du Soleil

Balançoire russe – Crédit Cirque du Soleil

En image et à l’échelle, le disque face à une remorque et à une palette destinée au transport aérien :

Différents modes de transport

Différents modes de transport

 

Les scènes et décors deviennent donc de véritables meubles suédois et sont montés / démontés à chaque changement de lieu de représentation. Cela peut représenter 5 à 10 séances de montages / démontages par année pour certains décors du Cirque du Soleil, qui peuvent être utilisés durant 4 à 10 ans en fonction du succès que rencontre le spectacle.

Autant dire que, contrairement aux meubles suédois, les décors sont conçus pour être montés et démontés régulièrement, mais aussi pour que cette opération se réalise dans un délai très serré … Chaque heure compte lors de l’installation d’un spectacle : la salle doit pouvoir accueillir les spectateurs le plus rapidement possible une fois le chapiteau dressé !

Billetterie du Luzia

Billetterie de Luzia – Crédit Cirque du Soleil

Pour limiter le temps de montage, chaque pièce est numérotée et a un emplacement spécifique dans les boîtes de transport. Et ces mêmes boîtes ont aussi un emplacement spécifique dans les remorques des camions… Tout cela pour que les pièces arrivent au bon endroit, au bon moment lors du montage.
De plus, les vis et les écrous sont prohibés pour assembler la scène et les éléments de décor importants. Ils demandent trop de manipulation. Ils sont plutôt remplacés par des systèmes ingénieux à base de crochets et de verrous quart de tour par exemple.

 

Le défi technique des concepteurs est alors de conserver une structure solide, malgré tous les découpages réalisés dans cette dernière, de rendre invisible tous les éléments d’accrochage (crochets, etc.) et de minimiser le plus possible l’impact visuel des joints entre les différentes pièces du puzzle.
Jongleur - Crédit Cirque du Soleil

Jongleur – Crédit Cirque du Soleil

Crédit - Cirque du Soleil

Crédit – Cirque du Soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>